Le petit mag de l'Arbre / n°13

HANNER

NOS

AUTEUR, COMPOSITEUR, HANNER NOS DÉTONNE PAR SON ATTITUDE,
SA PRÉSENCE ET L'APPLICATION
AVEC LAQUELLE IL SE PRODUIT.
C'EST UN GRAND PLAISIR
DE LE RETOUVER EN SOLO.

©photo :

Tu viendras en solo pour ce samedi 7 février, mais tu es déjà venu jouer pour l’Arbre à casseroles avec ton groupe SiVE, quels sont tes souvenirs de cette date ?

Des souvenirs très agréable avec un public particulièrement réceptif qui a essayé de chanter les paroles d'un refrain, avec un débit de parole très soutenu, et qui n'y arrivais pas trop. D'une certaine manière c'était assez attendrissant...

 

Pourquoi es-tu en solo en ce moment, comment travailles-tu, qui sont tes partenaires ?

Je suis désormais en solo parce que mes chères comparses ont élu domicile à Londres, l'un pour une école de musique (Antoine/Basse) et l'autre pour vivre de la musique là bas (Arthur/Batterie). Depuis je travaille, j'expérimente de nouveaux sons avec mes percussions et pédales d’effets, notamment celle de "loop", pour trouver le meilleur moyen d'être un genre de "one-man band".

Et pour ce qui est des partenaires, je débutes pour cette année 2015 quelques timides collaborations avec les structures associatives MBS PROD et La Vallée Des Artistes pour des projets de concerts.

Qu’es-ce que tu joue comme musique ?

Je dirais de la folk/indé pour résumer le tout, avec quelques influences Tribe.

 

Un truc que tu fais avant de monter sur scène ?

Je prend ma set-list et je la récite en marmonnant dans ma barbe pour me visualiser le concert.

 

Quels sont tes projets d’enregistrements, de clips, de tournées ?

En tant que grand amateur du média Youtube, je compte faire beaucoup de vidéos live et clip afin de faire vivre ma chaîne.

D'ailleurs le clip de "Dropped out" va sortir début février.

Et pour ce qui est du reste, je compte faire un maximum de concerts dans la région PACA et peut-être même à Paris.

 

www.facebook.com/67Hanner69

<<

>>