JESSICAJAGER

Avec plusieurs cordes à son arc, Jessica Jager transmet sa passion pour l'aventure et les grands espaces. Vous aurez la chance de parcourir quelques uns des paysages qu'elle a capturé lors de son dernier voyage.

Contrairement à ce que ton nom indique, tu n’es pas la fille caché de Mick, mais alors qui es-tu ?

Jessica, la trentaine et éternelle rêveuse.

Responsable d’équipe en RH la semaine, photographe et créatrice de bijoux le weekend ;). Je suis passionnée par les voyages mais plus particulièrement par les Etats Unis et les Indiens d’Amérique.

 

Pour ta première fois à l’Arbre à Casseroles, tu nous présentais tes créations de bijoux, tu continues toujours ?

Oui tout à fait ! Ma marque Wild at heart a bien mûri depuis, je pense enfin avoir trouvé mon style et ma clientèle ! Je propose mes bijoux principalement sur la plateforme Etsy, et lors de marchés de créateurs que l’on organise plusieurs fois par an avec notre association Team French Riviera. Mes bijoux sont principalement composés de formes géométriques et minimalistes et de pierres semi précieuses, que j’aime acheter pendant mes voyages.

Le fil conducteur entre ton travail de créatrice et tes photos semble être les grands espaces et la nature ?

En effet, travaillant en bureau la semaine, j’ai un grand besoin d’évasion ;). Passionnée par les Etats Unis, ce sont les parcs nationaux et leurs histoires qui m’attirent avant tout.

 

Quel est le thème de l’expo que tu présenteras ?

Il s’agit d’une série de photos prises lors de mon dernier road trip aux Etats Unis. Nous sommes parties de Denver dans le Colorado, jusqu’à Los Angeles , en Californie, en passant par l’Utah, l’Arizona et le Nevada.

A travers mes photos coups de cœurs j’ai tenté de montrer la diversité des paysages que nous avons découverts.

Cependant, il est difficile de tout montrer à travers une dizaine de photos . Pour découvrir le reste, vous pouvez me suivre sur Instagram.

LA NUIT NOUS POUVIONS ENTENDRE LES MUSTANGS SAUVAGES ET LES COYOTTES COURIR AUTOUR DE LA HUTTE, C’ÉTAIT IRRÉEL.

As-tu vécu des moments mystiques dans ces décors grandioses ?

Mystique je ne pense pas, mais j’ai vécu des moments irréels ! Nous avons eu la chance de pouvoir accéder à « The wave ». The Wave fait partie de ces quelques lieux au monde qui justifient à eux seuls un voyage. Située entre Kanab et Page, au nord de l’Arizona, the Wave est une curiosité unique en son genre qui ressemble à un ensemble de vagues grandeur nature, mais cette vague de grès est tellement fragile que l’accès est réglementé depuis 1984 et seuls 20 chanceux par jour ont le droit d’y accéder. Avoir l’occasion de photographier cet endroit  est vraiment un cadeau. Aucune route ne mène à ce site et la seule façon de s’en rapprocher est de faire une randonnée incroyable sans pistes ! La randonnée aller-retour fait 10km. Bien que la distance ne soit pas très longue, le terrain difficile et aride (ou inondé comme lorsqu’on y a été !)  défie même les randonneurs les plus expérimentés et nécessite environ 5/6 heures de marche pour effectuer l’aller-retour. Mais pour pouvoir s’y aventurer il faut d’abord obtenir le permis. Seules 20 personnes sont sélectionnées chaque jour via un système de loterie. 10 personnes sont tirées au sort, en ligne, 3 mois avant la date souhaitée. Puis 10 personnes sont tirées au sort, sur place, la veille. Après un échec lors de la loterie en ligne, nous avons décidé de tenter notre chance sur place. 170 personnes se sont présentées ce matin-là, dont certains qui venaient tous les jours depuis plus d’une semaine et nous avons eu la chance d’être tirés au sort dès notre 1er essai. Apres 2h de route dans la boue et des torrents d’ eau, à nous les 6h de rando à travers des paysages magnifiques et sauvages, de l’eau jusqu’ aux genoux . Une fois arrivés à The Wave, ce fut juste magique. Un rêve devenu réalité ! On a terminé cette superbe journée en passant la nuit dans un « Hogan » auprès d’une famille Navajo. Un Hogan est une sorte de tipi construit à partir de troncs d’arbres et recouverte de terre. La nuit nous pouvions entendre les Mustangs sauvages et les coyottes courir autour de la hutte, c’était irréel.

Quel est le projet que tu rêverais de réaliser cette année ?

Cette année, j’aimerais beaucoup partir dans le Dakota du Sud et en apprendre plus sur les Sioux, ou dans un autre registre découvrir la Mongolie , voyage auquel je pense depuis quelques années déjà !

En dehors des voyages, j’espère continuer à développer mes activés de photographe (je réalise également des séances photos grossesse, famille, mariage etc..) et ma ligne de bijoux.

 

 

Photos :

/jessicajagertravelphotography

 

Bijoux :

wildatheartt

JESSICA

JAGGER