THIRTY FINGERS

On vous promet juste du pur rock'n'roll bien chargé avec des riffs et des lyrics qui vont faire sortir la bête sauvage qui est en vous. Entre les groupies en furie et les amateurs de air guitare, on s'en frotte déjà les mains !

Comment avez-vous commencé à jouer ensemble avec vos trente doigts ?

Nous nous connaissions d'une ancienne formation où nous étions 5 et jouions des reprises, puis par un hasard, nous sommes retrouvés des mois plus tard les trois ensemble dans une salle, un riff que j'avais eu en tête, de l'imagination et de la folie pour créer une première composition.

Chanteur-batteur, ça parait compliqué quand même, as-t-il adapté son jeu pour réussir ce coup de force ?

Jonas est avant tout un batteur il tape depuis ses 8 ans mais quand nous avons commencé à composer il s'est révélé avoir une belle voix typiquement Rock'n'Roll reliée à son jeu de batterie. Aujourd'hui il n'adapte plus son jeu de batterie par rapport au chant il est libre et fait ce qu'il veut après beaucoup de travail.

Vous revenez aussi d’une tournée qui est passée par Glasgow, Paris ou encore Toulouse, c’était comment ?

Cette tournée a été vraiment folle, nous nous sommes retrouvés à chaque fois dans des conditions différentes. Ça nous a permit de nous préparer concrètement à partir longtemps et survivre à tout ce putain de Rock'n Roll sur la route !

 

Et là tu reviens du Hell Fest, comment on revient de l’enfer ?

Le Hellfest, un beau festival qui réveille la curiosité et libère les démons cachés en nous ! Accompagné de Jonas nous avons arpenté toutes les scènes et découvert de nouveaux groupes. pour Jonas il restera Iron Maiden pour ma part ce sera à mon grand étonnement Marilyn Manson.

 

Avez-vous des projet d’EP, d’album dans vos valises ?

Nous avons réalisé notre premier EP "Bring Me Your Devil" récemment et nous travaillons sur une grosse tournée.

On sent un niveau très confirmé à la guitare et à la basse…

Nous jouons ce que nous entendons ce que nous pensons dans notre esprit, même si nous travaillons nos instruments tous les jours à la recherche de nouvelles connaissances, nous cherchons à jouer ce que nous avons dans notre esprit et dans notre cœur afin de le transmettre.

 

Vous avez tout juste sorti un clip, comment s’est monté ce projet ?

Ah.... Le clip ! C'était juste une expérience inoubliable que nous allons réitérer. Tu tombes sur la bonne personne en me posant cette question car je me suis occupé en grande partie de toute l'organisation. Mais je n'était pas seul ! Un grand merci à Rémy André ! Sans lui ce clip ne serait pas là, il nous a beaucoup aidé pour dire il en est le réalisateur! Thibault, le bassiste du groupe, s'est chargé du montage et Jonas de boire les bières... (rires) Non sérieusement sans cet esprit d'équipe le clip ne se serait pas réalisé. Une bonne douzaine de scénarios, des dizaines et des dizaines d'appels et près de 60 heures de montage nous ont permis d'aboutir à ce clip.

IL S'EST RÉVÉLÉ AVOIR UNE BELLE VOIX TYPIQUEMENT ROCK'N'ROLL