BARDAMUTE!

Une interview avec Sebastien Chaumont,
saxophoniste du groupe Bardamute!,
c'est une belle improvisation. Soyez attentif,
c'est vif et il y a du rythme !

L’Arbre à Casseroles t’invite pour la première fois mais tu connais bien la Seguinière n’est ce pas ?

Si je connais ? Sûr ! Pas qu'un peu. J'ai même connu la chèvre. Je me suis musicalement dégrossi chez Eric Seguin.

 

Là tu débarques avec Fred D’œlsntiz et un tout nouveau projet BARDAMUTE! Peux-tu nous en dire plus ?

Ah! on peut toujours en dire plus... Et on finit par en dire trop! D'oelsnitz, Chaumont... Ça donne déjà une idée non ? Comme disait Bird "music speaks louder than words".  Je préciserai seulement que Yoann Serra sera à la batterie et que ce ne sera pas du tout un concert de BeBop ...

 

Quels sont tes principales influences passées et actuelles ?

Le Jazz et la Java !

 

Comment ça se passe la vie d’un saxophoniste ?

Oh la ! Mal ! Affreux ! Je déconseille !

 

Quelles scènes t’ont le plus marquées jusqu’à présent ?

A vrai dire... Toutes ! Scènes ou pas d'ailleurs. Gros et petits Festoches, clubs, plages, pizzerias, mariages, maisons de retraites, cave à pif, églises, prisons... Ce qui compte c'est la qualité de la musique, la belle atmosphère, la valse des cœurs et le cerveau qui la boucle ! Le reste c'est du décors.

 

Un trip que tu rêverais de faire ?

Le tour du monde en péniche !

 

Comment appréhendes-tu cette date à la Seguinière avec un tout nouveau public ?

Très bien mon cher ! On va encore se coucher tôt ! Je prévois rien le 18...

CE QUI COMPTE C'EST LA QUALITÉ DE LA MUSIQUE, LA BELLE ATMOSPHÈRE, LA VALSE DES CŒURS ET LE CERVEAU QUI LA BOUCLE !

LE PETIT MAG DE L'ARBRE N°18

<<

>>