INTERVIEW DE L'ARTISTE / LE PETIT MAG DE L'ARBRE N°15

<<

>>

Loïc Alsina

AVEC UN TRAIT BRUT REHAUSSÉ DE QUELQUES TOUCHES DE COULEURS,  LES DESSINS DE LOÏC ALSINA ONT LES MOYENS DE VOUS SURPRENDRE.

Salut Loïc, tu as suivi une formation artistique ou tu es plutôt autodidacte ?

Salut, je n'ai suivi aucune formation artistique, je dessine à peu prés depuis toujours. J'ai commencé par recopier tout et n'importe quoi et de l'imperfection est né mon trait. Je l'expérimente encore aujourd'hui, il est en perpétuelle mutation.

 

Quels sont les thèmes que tu abordes dans tes dessins ?

On parle tous de soi. Mes dessins viennent de ma digestion du monde, je dessine avec l'estomac. Ils évoquent la folie, l'intime, le combat, la corporalité, l'animal, les "cicatrices", le genre, la famille. Ils partent de rêves, d'obsessions, en fait de tout ce qui m'interpelle.

 

Quels artistes influencent ton travail ?

Je ne sais pas trop, je te dirais les gens dont j'aime le travail comme Max Ernst, Basquiat, Topor, Cocteau, Dubuffet, Dzama, Jean Giraud et d'une façon générale par les Surréalistes, l'art brut, la bd et d'autres qui m'échappent.

 

Tu fais parti du collectif Endemic, peux-tu nous en dire plus ?

Tout est parti du fanzine "Endemic", l'idée est de publier sur papier les créations de tout un chacun, tout ce qui est imprimable photo, dessin, texte, collage... Le but Offrir une visibilité populaire. On édite environ tous les 3, 4 mois en noir et blanc. Quasiment deux ans et demi plus tard, on en est au numéro 7 (sortie le 30 octobre au Salon) et un hors série en couleurs et à thème; à ce jour, il y a eu plus d'une centaine de participants et pas mal de projets parallèles.

Quels sont tes autres centre d’intérêts, activités ?

Tu me fais penser que je devrais me remettre au sport !!!  Je fais de la photo, un peu de vidéo et des collages. Sinon je collectionne les photos de chaises abandonnées dans la rue.

 

Quels sont les artistes à suivre dans la région, les expo à ne pas louper ?

Pour les expos du moment, il y a Henri Cartier Bresson au théâtre de la photographie de Nice, Thierry Lagalla à l'espace vendre (malheureusement l'expo se termine à la fin du mois)

Les artistes du cru, bon je vais en oublier mais je dirais Quentin Spohn, Gerald Panighi, Emmanuel Régent, Anne Sophie Vialon, Stephanie Lobry, Arnus Horribilis à suivre aussi, les membres du collectif Endemic comme Olivia Borg, Robin Genoux, Ajda Kara, Julien Griffaud, Camille Pouyet, Jeremy Griffaud et bien d'autres...